Demeurer célibataire trop longtemps est-ce possible?

Alors que le célibat ne cesse de gagner du terrain face à la famille traditionnelle, le mythe de rester célibataire trop longtemps reste cependant encore bien présent. Dans une société qui prévilégie encore le bonheur à deux au détriment du célibat peux-on vraiment rester célibataire trop longtemps?

Quel est l’état de la vie de couple en 2017

Commençons par analyser la situation des ménages. 2016 était l’année du grand recensement de la population canadienne. Ainsi, on peut y apprendre que 28 % des ménages sont composés d’une personne seule et 9 % de famille monoparentale. C’est donc 37 % des ménages qui ne vivent pas en couple!

Nous vivons donc dans une ère ou le célibat n’a que très rarement été aussi présent dans notre société. De plus en plus d’hommes et de femmes vivent seuls.

À partir de quand pouvons-nous parler de célibat trop long?

Selon Megan Stubbs, sexologue et experte relationnelle basée dans le Michigan (États-Unis), « il n’y a absolument aucun délai défini comme étant trop long pour être célibataire ». Pour la simple et bonne raison qu’il n’existe pas non plus de définition précise du célibat.

Certains diront que c’est l’absence de relation amoureuse unissant 2 personnes. Que faire alors des personnes qui ont des amants ou de celles qui ont des relations de plusieurs mois qui ne deviennent jamais sérieuses ? Bien qu’étant officiellement célibataires, ces hommes et femmes ont cependant des rapports affectifs avec d’autres. Toujours est-il qu’on peut se demander si ces personnes sont vraiment célibataires bien qu’on ne puisse pas affirmer que ces personnes sont en couple. Il existe donc bien une zone grise lorsqu’on tente de définir ce qu’est le célibat.

De toute façon, vous ne trouverez aucune étude qui peut sérieusement affirmer que passer un certain moment, un homme ou une femme est célibataire depuis trop longtemps. Le célibat à long terme n’engendre pas de maladie tant physique que psychologique. Certes,  le célibat peut s’accompagner de solitude et d’ennui, mais ce n’est pas le car de tous les célibataires. Certains en profitent pleinement. À l’opposé certaines personnes en couple ont tendance à s’isoler et à moins voir amis et famille. Cet isolement social peut tout autant être dommageable.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *