Choisir le célibat!

Célibataire et fier de l’être est-ce possible? Si pour certains le choix de vivre en célibataire rime avec : « Tu dis ça parce que tu n’as pas encore rencontré le/la bon(ne) », pour d’autres c’est un choix conscient et sans regrets, du moins c’est ce qu’ils pensent. Étudions donc ce phénomène qui ne cesse de grandir. En 2007 les célibataires représentent près de 14 millions au Canada (source statistique canada) et 36,9% des plus de 15 ans en France (source INSEE).

Vivre seul(e) plutôt que mal accompagné(e)?

C’est la devise de bien des célibataires et on ne peut pas vraiment leur reprocher. En effet avant d’envisager de former un couple, il faut s’assurer de trouver la bonne personne. Or, si on ne la trouve pas, ce n’est pas une bonne idée de se contenter du premier venu peu importe les conséquences. Ainsi vivre seul fera en sorte que vous serez plus heureux(euse) que de vivre dans un couple mal assortie du quel émanera inévitablement des tensions malsaines.

Oui il est possible que la solitude pèse à certains moments mais vivre seul c’est vivre en parfaite autonomie. Aucun compromis à faire vis à vis l’autre. Aucun risque de jalousie, de dépendance. Réfléchissez bien avant de vous engager à contrecœur ou « en attendant ». Vous n’avez pas besoin d’un double pour vous réaliser, encore moins si vous ne l’aimez qu’à moitié.

Le risque de vivre en Ermite

Vivre seul ne rime pas avec vivre en ermite. Du moins, il vous faut l’éviter. Vivre en célibataire ne veut pas dire être seul en tout temps. Entretenez vos lient d’amitié en organisant régulièrement des activités avec vos ami(es) et même vos collègues de travail. Chorale le lundi, escalade le jeudi ou toutes autres activités sont également de bonnes idées pour entretenir votre vie sociale.

Vous avez choisi le célibat, certes, mais vous n’avez pas signé pour vingt ans d’abstinence. Vous pouvez accumuler les conquêtes en toute impunité, remplir votre tableau de chasse sans culpabiliser… Pour ça il existe de nombreux sites de rencontres comme courtisez.com qui regorgent de célibataires à la recherche d’aventures sans promesse de lendemain. Ainsi vous vivrez une aventure et profiterez de la compagnie d’une personne quand vous en aurez envie sans pour autant jouer avec les sentiments de l’autre. Car c’est bien important de ne pas jouer avec les sentiments de l’autre en laissant croire que vous vous cherchez du long terme si ce n’est pas le cas. Les aventures ça se fait dans la franchise et le respect de l’autre.

Ne regrettez rien et acceptez de changer d’avis

Vivre en célibataire est certes un choix mais c’est un choix qui n’est pas définitif. Il ne faut pas renoncer à la vie de couple pour toujours au risque d’ignorer une bonne personne qui pourrait s’intéresser à vous. Vivre seul c’est de faire une croix à la vie de famille et souvent aux enfants. Certains compensent en adoptant un animal de compagnie mais cela reste que ce n’est qu’en guise de compensation. Un animal ne remplacera jamais des enfants. S’investir à fond dans le travail peut également être tentant mais n’oubliez pas qu’une fois la retraite arrivé il ne vous restera rien sauf un fond de pension bien garni.

En conclusion, vivre en célibataire c’est possible en autant que cela vous rendre heureux(euse) et cela n’est pas nécessairement pour le reste de votre vie mais peut-être un état de fait pendant un certain temps en attendant de passer à autre chose.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.