Peut-on exprimer l’amour avec un algorithme?

Cela fait déjà plusieurs années que certains sites de rencontres tentent de former des couples avec l’aide de formules mathématiques censées êtres en mesure d’évaluer la compatibilité entre deux personnes. Bien sûr, on compte un certain nombre de couples formés sur ces sites. C’est aussi vrai qu’aux États-Unis, plus d’un mariage sur trois avait pris naissance sur internet selon une étude couvrant 2005 à 2012. 

Quelle est l’efficacité de ces formules de l’amour?

Il est difficile de répondre à cette question du fait qu’aucun algorithme n’a encore pu prédire les chances de succès d’un couple. Oui le fait d’avoir des affinités en commun (c’est ce que ces formules mesurent) augmente les chances de match parfait, mais on est encore loin de pouvoir le garantir avec certitude.  Il existe encore une part d’inconnu dans le processus exact qui mène deux célibataires à s’unir. 

Une nouvelle formule avec 40 % de chance en plus

En début d’année, une équipe de scientifiques de l’Université de l’Iowa a dévoilé une nouvelle méthode qui donnerait des résultats en hausse de 40 % pour ce qui est de dénicher le partenaire idéal. L’équipe de chercheurs menés par Kang Zhao base ses calculs sur les recommandations effectuées par les utilisateurs ou leurs goûts contrairement aux autres formules qui se basent sur les profils des célibataires. Kang Zhao a notamment noté que les profils et questionnaires remplis pas les célibataires sont souvent incomplets ou sont mal remplis ce qui rend l’exercice d’autant plus difficile et imprécis.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.