Les jeunes boudent Facebook

Ce n’est pas la première fois que le sujet est évoqué, mais le mouvement semble se confirmer voir s’accélérer. Déjà en 2012 Webrencontres évoquait une baisse d’achalandage pour Facebook aux États-Unis.

Si globalement le réseau social de Mark Zuckerberg demeure le plus populaire, une étude du cabinet eMarkete, démontre que le réseau perd de la vitesse chez les moins de 25 ans. Il est même prévu qu’ en 2018, le nombre d’utilisateurs de Facebook aux États-Unis devrait baisser de 5,6 % parmi les 12-17 ans et de 5,8 % parmi les 18-24 ans!

Les jeunes se tournent vers WhatsApp, Snapchat ou Instagram

Les statistiques démontrent que les jeunes préfèrent des applications comme WhatsApp Snapchat et Instagram qui semblent offrir un produit qui répond plus à leurs besoins. En effet, les jeunes semblent de plus en plus privilégier des applications de messagerie privée comparativement à Facebook qui est basé sur un système de publication publique.
Tout n’est pas perdu pour Facebook

Si Facebook recule aux États-Unis, le réseau revendique toujours 2,2 milliards d’utilisateurs, dont 1,45 qui sont actifs chaque jour. De plus, WhatsApp et Instagram sont des propriétés de Facebook.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.