Faille de sécurité: Ashley Madison va payer 1,6 millions.

L’entreprise torontoise Ruby Corp., connue auparavant sous le nom d’Avid Life Media s’est entendu avec les autorités américaines suite au scandale suivant la divulgation d’informations personnelles de certains membres du site de rencontres adultères. Ruby corp aurait donc versé plus de 1,6 million us à la Commission du commerce et aux États américains qui prenaient part à l’enquête fédérale.

Bien que cette entente ne constitue pas un aveu de responsabilité, cette entente ferait tout de même en sorte de clore le chapitre de cette saga. En plus de verser une pénalité, Ashley Madison s’est engagé à assurer la sécurité complète des renseignements personnels qu’elle conserve et à ne plus adopter de « pratiques commerciales qui auraient pu tromper les consommateurs ».

Rappelons que le tout avait débuté suite à la révélation d’une énorme faille de sécurité chez Ashley Madison. En exploitant la faille, des pirates avaient mis la main sur les données de millions de comptes clients du site de liaisons adultères. Ils les avaient par la suite rendues publiques. Le piratage avait fait les manchettes dans le monde entier et Ruby dit avoir perdu le quart de ses revenus annuels. L’entreprise a indiqué mercredi qu’elle avait depuis « stabilisé » sa situation et qu’elle entrevoyait l’« avenir avec optimisme ».

La situation semble donc être revenu à la normale et Ruby corp en à même profité pour repositionner Ashley Madison. Le site a même abandonné son slogan accrocheur : « La vie est courte. Ayez une aventure!». On propose dorénavant aux clients : « Trouvez votre moment ».

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.